Bientôt vingt ans se sont passésEt jamais je n’aurais penséQu’à l’épreuve de l’avenirTant d’amour puisse encore grandirTu connais tout mon universTu sais mon âme à livre ouvertJe ne pourrais jamais je croisRespirer sans penser à toiOn dit pourtant du temps qui passeQu’il tue l’amour ou qu’il l’effaceDe la passion souvent qu’elle cesseEn laissant place à la tendresseMoi tous les mots que je t’inventeSont d’un amant pour son amanteTon amour a chassé l’ennuiHors des frontières de notre vieBientôt vingt ans se sont passésDepuis notre premier baiserMais de trouvailles en gestes tendresTu n’as cessé de me surprendreTu embellis de jour en jourDans la lumière de cet amourQue tu fais sourdre du silenceDu simple fait de ta présenceComment font-ils pour être heureuxCeux qui n’ont jamais eu près d’euxPour les guider vers le hasardNi ton sourire ni ton regardTu chantes en moi depuis toujoursJ’ai si peur de te perdre un jourQue je savoure comme un présentTon parfum porté par le ventBientôt vingt ans passés ensembleC’est peu dire qu’on se ressembleAu moindre souffle de ton airJ’ouvre mon âme à l’universTu es la sève de mes fleursMon seul chemin vers le bonheurSans le soleil de ton amourJe suis aveugle et je suis sourdPlus jamais seul comme autrefoisJe sens ton cœur au fond de moiTes yeux sont toujours des caressesEt tes doigts des mots de tendresseRien de nous deux n’aura fanéAux automnes du temps passéNotre amour peut encore grandirA l’épreuve de l’avenirTout peut encore nous arriverTu t’approches pour m’embrasserEt ces vingt ans n’auront duré qu’un seul baiser,Tout peut encore nous arriverTu t’approches pour m’embrasserEt ces vingt ans n’auront duré qu’un seul baiser.