Mes nuits d’insomnie j’me perds dans les forêts d’AmazonieDans tes ch’veux, tes bras qui m’enserrent, c’est bien là quej’me perdsLes indiens d’Amazonie attrapent au cœur des maladiesContagion express envoyée par courrier civiliséAmazoniaqueAmazoniaqueParadis zéro en Amazonie, j’me balade à minuitL’ibis était rouge, banlieue nord, je bois un verre dans unbougeDu côté d’la zone bleue, sur les trottoirs je zone, c’estlà ma zoneCarrefour et j’me perds, le cafard, l’feu est vert sur lesboulevardsAmazoniaqueAmazoniaqueAmazoniaqueAmazoniaqueMes nuits d’insomnie j’me perds dans les forêts d’AmazonieEn haut de tes cuisses, une ombre cicatrice, AmazonieAmazoniaqueAmazoniaqueTout près de tes hanches, bande blanche, j’ai trouvé l’AmazonieTrous noirs de l’espace, les avions de chasse ont disparuMes nuits d’insomnie j’me perds dans les forêts d’AmazonieJ’me perds et j’oublie Manaus, sur ta peau, AmazonieAmazoniaqueAmazoniaque...